Le jargon de la maintenance de site internet

Avec ce dictionnaire de la maintenance de site internet, vous aurez les clés pour démarrer la conversation avec votre prestataire ou trouverez un début de solution à votre problème.

Si vous recherchez une définition non renseignée ici, demandez-nous conseil en commentaire ou par chat live.

Si vous recherchez une agence pour gérer votre site internet WordPress ou Prestashop, c’est notre cœur de métier.

Accessibility (Accessibilité)

L’accessibilité fait référence à la conception de produits, services ou environnements de manière à ce qu’ils soient utilisables par le plus grand nombre de personnes possible, y compris celles ayant des handicaps. Dans le contexte de la maintenance de site internet, s’assurer de l’accessibilité du site est crucial pour offrir une expérience utilisateur inclusive, ce qui peut également avoir un impact positif sur le référencement.

Exemple concret d’utilisation :
Vous remarquez lors d’une session de maintenance que certains éléments de votre site ne sont pas facilement accessibles aux utilisateurs avec des besoins particuliers, comme ceux qui utilisent des lecteurs d’écran. Vous décidez donc de mettre en œuvre des balises ARIA et d’ajuster le contraste des couleurs pour améliorer l’accessibilité du site.

Analytique web

L’analytique web consiste à collecter, mesurer et analyser des données relatives à l’interaction des utilisateurs avec un site web. Cela permet d’obtenir des informations précieuses sur le comportement des visiteurs, leur provenance, les pages les plus visitées, etc. Dans le cadre de la maintenance de site internet, l’analytique web est un outil essentiel pour identifier les zones à améliorer et mesurer l’efficacité des changements apportés.

Exemple concret d’utilisation :
Vous remarquez, grâce aux outils d’analytique web, que la page d’accueil de votre site web a un taux de rebond élevé. Lors de votre prochaine session de maintenance, vous décidez d’optimiser cette page en améliorant la vitesse de chargement et en ajustant le contenu pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs. Vous suivez ensuite les nouvelles données pour évaluer l’impact de ces modifications.

API (Application Programming Interface)

Une API est un ensemble de règles et de protocoles qui permettent à différents logiciels ou services de communiquer entre eux. Dans le contexte de la maintenance de site internet, les API jouent un rôle clé pour intégrer des fonctionnalités tierces comme des systèmes de paiement, des cartes ou des réseaux sociaux. La maintenance régulière est nécessaire pour s’assurer que les API sont à jour et fonctionnent comme prévu, notamment en termes de sécurité et de performance.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une maintenance, vous remarquez que l’API de paiement intégrée à votre site e-commerce est obsolète. Vous prenez alors les mesures nécessaires pour mettre à jour cette API, tester son bon fonctionnement et vous assurer qu’elle respecte les dernières normes de sécurité.

Audit SEO

Un audit SEO est une évaluation détaillée des différents éléments qui affectent la performance d’un site web dans les moteurs de recherche. Dans le contexte de la maintenance de site internet, réaliser un audit SEO périodique est vital pour identifier les faiblesses qui pourraient affecter le classement du site et pour proposer des améliorations ciblées.

Exemple concret d’utilisation :
Vous remarquez que le trafic vers votre site a diminué. Dans le cadre de votre maintenance régulière, vous effectuez un audit SEO qui révèle plusieurs problèmes, tels que des liens brisés, des métadonnées manquantes et des problèmes de chargement des pages. Suite à cet audit, vous créez un plan d’action pour aborder ces problèmes.

Back-end

Le back-end désigne la partie du site internet qui n’est pas visible par les utilisateurs mais qui est cruciale pour son fonctionnement. Il englobe le serveur, la base de données et l’application elle-même. Dans le cadre de la maintenance de site internet, le back-end nécessite une attention particulière pour s’assurer que tout fonctionne de manière optimale, notamment en matière de performance, de sécurité et de gestion des données.

Exemple concret d’utilisation :
Pendant une session de maintenance, vous identifiez que les requêtes à la base de données prennent trop de temps et affectent la performance globale du site. Vous décidez de revoir les index et d’optimiser les requêtes dans le back-end pour améliorer la vitesse et l’efficacité du site.

Backup

Dans le cadre de la maintenance de site internet, le backup, ou sauvegarde, est essentiel pour garantir la sécurité et l’intégrité des données. Il s’agit d’une copie complète ou partielle des données, configurations et fichiers du site, conservée dans un emplacement séparé. Cette pratique permet de restaurer rapidement le site en cas de problèmes tels que des erreurs de mise à jour, une corruption de données, ou une attaque malveillante. La mise en place régulière de sauvegardes fait partie d’une stratégie de maintenance proactive.

Exemple concret d’utilisation :
Vous êtes responsable de la maintenance d’un site web institutionnel. Avant de procéder à des mises à jour majeures du CMS ou de tout autre composant, vous effectuez un backup complet. Si la mise à jour entraîne des bugs ou des erreurs, le backup vous permettra de restaurer le site à son état fonctionnel précédent.

Bande passante

La bande passante se réfère à la quantité maximale de données qui peuvent être transmises sur un réseau ou une connexion Internet pendant une période donnée. Une bande passante élevée est souhaitable pour que le site web charge rapidement et gère efficacement un grand nombre de visiteurs simultanément. Dans le cadre de la maintenance de site internet, surveiller et optimiser la bande passante sont des étapes importantes pour garantir de bonnes performances et une expérience utilisateur de qualité.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une maintenance, vous observez que la bande passante est presque saturée en raison de l’augmentation du trafic sur votre site. Vous décidez d’optimiser les images et d’activer la compression pour réduire la quantité de données transmises, libérant ainsi de la bande passante pour accueillir plus de visiteurs.

Base de données

La base de données est un composant clé dans la maintenance de site internet. Elle stocke toutes les informations dynamiques du site, comme les articles, les utilisateurs, les commandes, etc. Les systèmes de gestion de bases de données les plus couramment utilisés sont MySQL, PostgreSQL et SQLite. Une maintenance régulière de la base de données est essentielle pour assurer des performances optimales et pour prévenir les problèmes comme la corruption de données. Les tâches typiques comprennent le nettoyage, l’optimisation et la mise à jour des schémas de données.

Exemple concret d’utilisation :
Vous gérez un forum en ligne et vous êtes en charge de sa maintenance. Vous remarquez que les temps de réponse commencent à s’allonger. Après investigation, vous découvrez que la base de données est fragmentée et contient beaucoup de données obsolètes. Vous effectuez alors une opération de nettoyage et d’optimisation de la base de données, ce qui améliore significativement la rapidité et l’efficacité du site.

Blocage IP

Le blocage IP est une mesure de sécurité qui empêche des adresses IP spécifiques ou des plages d’adresses IP d’accéder à un site web ou à certaines de ses ressources. Cette technique est souvent utilisée pour protéger un site contre des attaques malveillantes ou un trafic non désiré. Dans le contexte de la maintenance de site internet, la gestion des blocages IP peut être une tâche régulière pour maintenir la sécurité et l’intégrité du site.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une routine de maintenance, vous repérez des adresses IP qui génèrent un trafic suspect, possiblement lié à des tentatives de piratage. Vous décidez alors de mettre en place un blocage IP pour ces adresses spécifiques afin de protéger votre site et ses utilisateurs.

Bounce Rate (Taux de rebond)

Le taux de rebond représente le pourcentage de visiteurs qui quittent un site web après avoir consulté une seule page. Un taux de rebond élevé peut indiquer un contenu peu engageant ou une mauvaise expérience utilisateur. Dans le cadre de la maintenance de site internet, comprendre et analyser le taux de rebond peut aider à identifier les pages ou éléments nécessitant des améliorations pour mieux retenir les visiteurs.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une session de maintenance, vous utilisez des outils d’analytique web pour observer que le taux de rebond de votre page produit est anormalement élevé. Vous en concluez que la page doit être optimisée, que ce soit en améliorant le temps de chargement, en rendant la navigation plus intuitive, ou en peaufinant le contenu, pour inciter les visiteurs à rester plus longtemps sur le site.

Bouton CTA (Call To Action)

Un bouton CTA est un élément graphique sur un site web qui incite l’utilisateur à effectuer une action spécifique, comme s’inscrire à une newsletter ou acheter un produit. Dans le contexte de la maintenance de site internet, les boutons CTA doivent être régulièrement testés et optimisés pour assurer qu’ils sont efficaces et fonctionnels, tant en termes de design que de positionnement sur la page.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une maintenance, vous utilisez des outils d’analyse pour constater que le bouton CTA de votre page d’accueil a un faible taux de clic. Vous décidez alors de le rendre plus visible et de modifier le texte pour le rendre plus incitatif. Après ces ajustements, une nouvelle analyse montre une augmentation significative du taux de clics.

Cache

Le cache est un élément essentiel à considérer dans la maintenance de site internet. Il s’agit d’une technologie qui stocke temporairement des versions de contenu, des fichiers ou des requêtes pour accélérer l’accès ultérieur à ces données. Le cache peut exister à plusieurs niveaux, du côté serveur comme du côté client. Un cache mal géré peut entraîner des problèmes comme l’affichage de contenu obsolète, tandis qu’un cache bien configuré améliore considérablement les performances du site.

Exemple concret d’utilisation :
Vous êtes responsable de la maintenance d’une boutique en ligne. Après avoir ajouté de nouveaux produits, vous remarquez que les anciennes versions des pages continuent à s’afficher pour certains utilisateurs. Vous videz alors le cache du serveur et configurez des règles de mise en cache plus adaptées, résolvant ainsi le problème et permettant à vos visiteurs de voir les mises à jour en temps réel.

CDN (Content Delivery Network)

Un CDN est un réseau de serveurs répartis géographiquement qui travaille de manière conjointe pour distribuer le contenu d’un site web plus rapidement à ses utilisateurs. Il stocke des copies des fichiers statiques du site, comme les images ou les scripts, pour les servir depuis le serveur le plus proche de l’utilisateur. Dans le cadre de la maintenance de site internet, l’utilisation d’un CDN peut améliorer significativement les performances et réduire la charge sur le serveur principal.

Exemple concret d’utilisation :
Vous remarquez que votre site web est lent pour les visiteurs internationaux lors d’une session de maintenance. En intégrant un CDN, vous parvenez à réduire les temps de chargement pour ces utilisateurs, car les données sont désormais servies depuis des serveurs plus proches de leur localisation géographique.

Certificat SSL

Un Certificat SSL (Secure Sockets Layer) est un protocole de sécurité qui crypte la communication entre le navigateur de l’utilisateur et le serveur du site web. L’installation d’un certificat SSL est essentielle pour garantir la confidentialité et l’intégrité des données échangées. Dans le contexte de la maintenance de site internet, il est crucial de s’assurer que le certificat SSL est à jour et correctement configuré pour maintenir un niveau de sécurité élevé.

Exemple concret d’utilisation :
Pendant une routine de maintenance, vous remarquez que votre certificat SSL est sur le point d’expirer. Pour éviter toute interruption de service ou des alertes de sécurité pour vos visiteurs, vous renouvelez et installez un nouveau certificat SSL à temps, garantissant ainsi la sécurité continue de votre site.

Chiffrement

Le chiffrement est le processus de conversion des données en un code pour empêcher l’accès non autorisé. Dans la maintenance de site internet, le chiffrement est essentiel pour sécuriser les données sensibles des utilisateurs, tels que les mots de passe ou les informations de paiement. Il peut être appliqué aux données stockées dans les bases de données ou transmises entre le serveur et les utilisateurs.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une session de maintenance, vous vous rendez compte que les mots de passe des utilisateurs sont stockés en clair dans la base de données. Vous mettez en place un algorithme de chiffrement robuste pour garantir que ces données sont sécurisées, même en cas de violation de la base de données.

Clustering

Le clustering fait référence à la pratique consistant à regrouper plusieurs serveurs pour qu’ils fonctionnent comme une seule entité. Cela améliore la disponibilité, la tolérance aux pannes et l’équilibrage de charge. Dans le cadre de la maintenance de site internet, le clustering est souvent utilisé pour assurer un service ininterrompu et pour répartir efficacement le trafic, en particulier lors de pics d’activité.

Exemple concret d’utilisation :
Votre site web connaît une augmentation soudaine du trafic due à une campagne marketing réussie. Pour éviter que le serveur unique ne soit submergé, vous mettez en place un cluster de serveurs pendant une session de maintenance. Cela permet de distribuer la charge, d’éviter les temps d’arrêt et de maintenir une expérience utilisateur de qualité.

CMS (Content Management System)

Dans le contexte de la maintenance de site internet, le CMS, ou système de gestion de contenu, est un outil logiciel qui permet de créer, gérer et modifier le contenu d’un site web sans avoir besoin de connaissances en programmation. Des CMS populaires incluent WordPress, Joomla et Drupal. Le choix d’un CMS impacte la facilité de maintenance, car certains CMS offrent des options plus avancées pour les mises à jour, les sauvegardes et la sécurité. Une gestion attentive du CMS est nécessaire pour garantir que le site reste à jour, sécurisé et fonctionnel.

Exemple concret d’utilisation :
Vous êtes en charge de la maintenance d’un site web d’actualités. Le site utilise WordPress comme CMS. Une nouvelle version de WordPress est disponible, et après avoir effectué un backup, vous mettez à jour le CMS. Cette mise à jour apporte des améliorations en termes de sécurité et ajoute de nouvelles fonctionnalités que vous pouvez utiliser pour améliorer l’expérience utilisateur.

Contenu obsolète

Le contenu obsolète désigne des informations sur un site web qui sont dépassées, inexactes ou qui n’ont plus de pertinence. Dans le cadre de la maintenance de site internet, il est crucial de repérer et de mettre à jour ou supprimer ce type de contenu pour offrir une expérience utilisateur de qualité et pour des raisons de référencement SEO.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une revue de maintenance, vous remarquez que votre blog d’entreprise contient des articles sur des produits que vous ne vendez plus. Vous décidez alors de les mettre à jour en fournissant des liens vers des produits similaires actuels ou de les archiver pour ne pas induire en erreur les visiteurs.

Coût total de possession (TCO)

Le Coût total de possession (TCO) est une estimation financière visant à identifier tous les coûts directs et indirects associés à un produit ou un système sur toute sa durée de vie. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le TCO englobe non seulement les coûts initiaux de développement et d’hébergement, mais aussi les coûts continus tels que les mises à jour, la sécurité et le support technique.

Exemple concret d’utilisation :
Avant d’opter pour un nouveau CMS pour votre site web, vous effectuez une analyse TCO pour évaluer les coûts associés à chaque option. Vous prenez en compte les frais de licences, les coûts de maintenance, les mises à jour et les coûts de formation pour l’équipe, afin de faire un choix éclairé.

Cron Jobs

Un Cron Job est une tâche planifiée qui s’exécute automatiquement à des intervalles spécifiés sur un serveur. Dans la maintenance de site internet, les Cron Jobs sont utilisés pour automatiser diverses tâches, telles que la sauvegarde de bases de données, la mise à jour de contenu ou l’envoi d’e-mails de notification.

Exemple concret d’utilisation :
Vous avez un site e-commerce et souhaitez automatiser la mise à jour des niveaux de stock chaque nuit. Au lieu de le faire manuellement, vous configurez un Cron Job pour exécuter cette tâche automatiquement. Ceci garantit que les informations sur votre site sont toujours à jour sans intervention humaine constante.

DevOps

DevOps est une approche collaborative entre les équipes de développement et d’exploitation qui vise à améliorer et à accélérer la livraison de logiciels. En matière de maintenance de site internet, l’intégration de pratiques DevOps peut favoriser un déploiement plus fluide des mises à jour, une résolution plus rapide des problèmes et une meilleure communication entre les équipes.

Exemple concret d’utilisation :
Votre site web nécessite une mise à jour majeure. En utilisant des pratiques DevOps, les développeurs et les administrateurs système travaillent en étroite collaboration, depuis le développement jusqu’à la mise en production. Des outils d’intégration continue sont utilisés pour automatiser les tests et le déploiement, ce qui minimise les erreurs et accélère le processus de maintenance.

DNS (Domain Name System)

Le DNS est un système servant à traduire les noms de domaine lisibles par l’homme en adresses IP, qui sont utilisées pour localiser les serveurs sur Internet. En termes de maintenance de site internet, le DNS est crucial pour s’assurer que les utilisateurs sont dirigés vers le bon serveur, surtout en cas de migration ou de changements de configuration du serveur.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons que vous décidiez de changer d’hébergeur pour améliorer la performance de votre site web. Vous devrez mettre à jour les enregistrements DNS pour pointer vers la nouvelle adresse IP du serveur. Ce changement est vital pour que les utilisateurs accèdent au site sans interruption pendant et après la période de maintenance.

Downtime

Le Downtime désigne une période pendant laquelle un site web ou un service en ligne est inaccessible ou indisponible. En matière de maintenance de site internet, le Downtime peut être planifié pour des mises à jour ou des améliorations, mais il peut aussi être imprévu en raison de problèmes techniques, d’attaques ou de surcharges du serveur.

Exemple concret d’utilisation :
Votre site e-commerce doit subir une mise à jour majeure du système. Vous informez les utilisateurs qu’il y aura un Downtime planifié de deux heures pendant la nuit. Durant cette période, les techniciens réalisent la mise à jour et vérifient que tout fonctionne comme prévu avant de remettre le site en ligne.

Débogage

Le débogage est le processus de localisation et de correction de bugs ou erreurs dans le code d’un programme ou d’un site web. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le débogage est une tâche essentielle pour garantir le bon fonctionnement du site, en identifiant les problèmes qui peuvent affecter l’expérience utilisateur ou la sécurité du site.

Exemple concret d’utilisation :
Après une mise à jour de votre site web, les utilisateurs signalent des problèmes pour compléter un formulaire de contact. Lors de votre maintenance régulière, vous effectuez un débogage et découvrez que le problème est dû à un bout de code JavaScript défectueux. Vous corrigez le bug, testez le formulaire pour vous assurer qu’il fonctionne correctement, et remettez le site en ligne.

E-commerce

Le terme E-commerce désigne l’activité de vente de produits ou de services en ligne. Dans le contexte de la maintenance de site internet, les plateformes E-commerce nécessitent des attentions spécifiques pour garantir une disponibilité constante, une expérience utilisateur de qualité et une sécurité optimale des transactions.

Exemple concret d’utilisation :
Supposez que vous gérez une boutique en ligne vendant des vêtements. Un pic de trafic est attendu pendant les soldes. Vous réalisez en amont des tests de charge et des optimisations pour assurer que le site peut gérer l’afflux de visiteurs, minimisant ainsi les risques de Downtime ou de lenteurs pendant cette période cruciale pour les ventes.

Endpoints

Les « Endpoints » font référence aux points d’accès spécifiques d’une API où différentes fonctions du serveur peuvent être sollicitées par des applications clientes. Dans le cadre de la maintenance de site internet, la gestion correcte des Endpoints est essentielle pour la sécurité et la performance, notamment lors de la mise à jour d’une API ou de son intégration.

Exemple concret d’utilisation :
Vous gérez un site web qui utilise une API météo pour afficher les prévisions sur votre page d’accueil. Lors d’une maintenance, vous découvrez que cet Endpoint est devenu une cible pour les attaques de type « DDoS ». Vous mettez donc en place des mesures de sécurité, telles qu’un taux limite de requêtes, pour protéger cet Endpoint particulier et maintenir la fonctionnalité du site.

Environnement de production

L’environnement de production est l’infrastructure où le site internet ou l’application est hébergée et accessible aux utilisateurs finaux. Dans le contexte de la maintenance de site internet, il est crucial de minimiser les perturbations dans cet environnement pour assurer une disponibilité et une performance constantes.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons que vous ayez à déployer une nouvelle fonctionnalité sur votre site web. Plutôt que de faire les modifications directement dans l’environnement de production, vous les testez d’abord dans un environnement de staging. Une fois que tout est validé, les changements sont alors déployés avec soin dans l’environnement de production, souvent en dehors des heures de forte affluence pour minimiser l’impact sur les utilisateurs.

Failover

Le « Failover » est un mécanisme de basculement qui permet à un système de continuer à fonctionner en cas de panne d’un de ses composants. Dans la maintenance de site internet, le Failover est utilisé pour garantir la haute disponibilité du site, en commutant automatiquement vers un système de secours lorsque le système principal échoue.

Exemple concret d’utilisation :
Vous gérez un site e-commerce et avez configuré un Failover entre deux serveurs. Lors d’une maintenance, le serveur principal rencontre un problème et devient inopérant. Grâce au mécanisme de Failover, le trafic est instantanément redirigé vers le serveur de secours, permettant aux utilisateurs de continuer leurs achats sans interruption.

Favicon

Un « Favicon » est une petite icône associée à un site web, généralement affichée à côté de l’URL dans la barre d’adresse du navigateur. En matière de maintenance de site internet, s’assurer que le Favicon est à jour et correctement formaté peut contribuer à l’identité visuelle et à la crédibilité du site.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une récente session de maintenance, vous décidez de revoir l’identité visuelle de votre site, y compris le logo. Vous n’oubliez pas de mettre à jour le Favicon pour qu’il corresponde au nouveau logo, garantissant ainsi une cohérence visuelle aux visiteurs de votre site.

Filtres anti-spam

Les filtres anti-spam sont des outils ou des configurations utilisés pour identifier et bloquer les messages indésirables, tels que les publicités non sollicitées ou les tentatives de phishing. Dans le cadre de la maintenance de site internet, ces filtres sont essentiels pour protéger le site et ses utilisateurs contre des activités malveillantes.

Exemple concret d’utilisation :
Vous gérez un blog et avez un formulaire de contact pour les visiteurs. Après avoir installé un filtre anti-spam, vous remarquez une réduction significative du nombre de messages indésirables reçus, ce qui vous permet de mieux vous concentrer sur les requêtes légitimes et d’améliorer l’expérience utilisateur sur votre site.

Firewall

Un « Firewall » est un système de sécurité réseau qui surveille et contrôle le trafic entrant et sortant en fonction de règles de sécurité prédéfinies. Dans le cadre de la maintenance de site internet, la configuration et la mise à jour régulières d’un firewall sont cruciales pour protéger le site contre les attaques malveillantes comme le déni de service (DoS) ou les injections SQL.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons que votre site de commerce électronique ait récemment été la cible de tentatives de piratage. Lors de votre prochaine session de maintenance, vous mettez à jour les règles de votre firewall pour bloquer le trafic suspect, augmentant ainsi le niveau de sécurité de votre site.

Framework

Un « Framework » est une plate-forme standardisée composée de bibliothèques de codes et de meilleures pratiques permettant de faciliter le développement de logiciels. Dans le contexte de la maintenance de site internet, un framework peut aider à résoudre des problèmes communs de manière plus efficace, assurant ainsi une meilleure stabilité et performance du site.

Exemple concret d’utilisation :
Votre site utilise le framework WordPress. Lors d’une session de maintenance, vous mettez à jour le framework pour bénéficier des dernières fonctionnalités et corrections de sécurité, garantissant ainsi une meilleure expérience utilisateur et une sécurité renforcée.

Front-end

Le « Front-end » désigne la partie du site internet avec laquelle l’utilisateur interagit directement. Il s’agit généralement de l’aspect visuel du site, incluant la conception, les éléments graphiques et l’interface utilisateur. En termes de maintenance de site internet, le travail sur le front-end implique souvent des ajustements de design, des corrections de bugs visuels et des améliorations de l’accessibilité.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une maintenance, vous remarquez que le bouton « Acheter maintenant » n’est pas très visible sur mobile. Vous modifiez alors le CSS en front-end pour rendre ce bouton plus apparent, améliorant ainsi l’expérience utilisateur.

FTP (File Transfer Protocol)

FTP, pour File Transfer Protocol, est un protocole de transfert de fichiers entre un client et un serveur sur un réseau. Il est souvent utilisé pour télécharger ou mettre à jour les fichiers d’un site internet. Dans le cadre de la maintenance de site internet, FTP permet aux développeurs de transférer rapidement des fichiers mis à jour ou corrigés entre leur système local et le serveur web.

Exemple concret d’utilisation :
Vous avez effectué des modifications sur une page HTML de votre site. Plutôt que d’utiliser l’interface web, vous utilisez un client FTP pour transférer la nouvelle version de cette page directement sur votre serveur, rendant ainsi les modifications visibles pour tous les utilisateurs.

Geofencing

Le Geofencing est une technologie qui utilise le GPS ou des signaux RF pour créer une zone géographique virtuelle. Dans le contexte de la maintenance de site internet, cela peut servir à limiter l’accès au site en fonction de la localisation géographique de l’utilisateur, ou à offrir des promotions ciblées.

Exemple concret d’utilisation :
Vous exploitez un site e-commerce et remarquez que les utilisateurs d’une certaine région rencontrent des problèmes de performance. Vous pouvez alors utiliser le Geofencing pour diriger ces utilisateurs vers un serveur plus proche d’eux pendant les travaux de maintenance sur le serveur principal.

Git

Git est un système de gestion de versions décentralisé qui permet de suivre les modifications apportées aux fichiers source d’un projet. Dans le cadre de la maintenance de site internet, utiliser Git peut faciliter le suivi des modifications, la collaboration entre les développeurs et le déploiement de nouvelles fonctionnalités ou correctifs.

Exemple concret d’utilisation :
Votre équipe de développement travaille sur des mises à jour importantes pour votre site web. En utilisant Git, chaque développeur peut travailler sur sa propre « branche » sans affecter le code en production. Une fois les tests effectués, ces branches sont fusionnées dans la branche principale et déployées sur le site, rendant la maintenance plus structurée et moins risquée.

Gestion des erreurs

La gestion des erreurs consiste à identifier, capturer et traiter les exceptions et les erreurs qui peuvent survenir pendant le fonctionnement d’un site internet. Dans le contexte de maintenance de site internet, une bonne gestion des erreurs permet de minimiser les interruptions de service et d’améliorer l’expérience utilisateur en fournissant des messages d’erreur utiles ou en redirigeant vers des pages alternatives.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une mise à jour de votre site e-commerce, des utilisateurs signalent des erreurs de paiement. En ayant une stratégie de gestion des erreurs, vous pouvez capturer ces exceptions et fournir un message d’erreur clair à l’utilisateur, tout en alertant l’équipe de maintenance pour résoudre rapidement le problème.

Hébergement

L’hébergement est un élément fondamental de la maintenance de site internet. Il s’agit du service qui met à disposition l’espace serveur nécessaire pour stocker les fichiers et les données d’un site web, le rendant ainsi accessible sur Internet. Les choix d’hébergement varient selon les besoins en ressources, en performances et en sécurité. Types courants d’hébergement incluent l’hébergement partagé, les serveurs privés virtuels (VPS) et les serveurs dédiés. La gestion efficace de l’hébergement est cruciale pour garantir la disponibilité et la performance du site.

Exemple concret d’utilisation :
Vous êtes responsable de la maintenance d’un portfolio en ligne pour un photographe professionnel. Le site reçoit de plus en plus de visiteurs et vous remarquez que l’hébergement partagé actuel ne suffit plus. Pour améliorer la performance et la fiabilité, vous migrez le site vers un VPS, offrant ainsi une meilleure expérience utilisateur et une plus grande stabilité.

Hotfix

Un hotfix est une modification de code déployée spécifiquement pour corriger un bug ou un problème de sécurité critique dans un site internet en production. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le hotfix est souvent appliqué de manière urgente, sans passer par des cycles complets de tests, pour rétablir rapidement le fonctionnement normal du site.

Exemple concret d’utilisation :
Imaginons que votre site web rencontre un problème de sécurité qui met en danger les données des utilisateurs. Au lieu d’attendre la prochaine mise à jour planifiée, un hotfix serait immédiatement développé et déployé pour corriger cette faille de sécurité, minimisant ainsi les risques et les temps d’arrêt.

Intégration continue

L’intégration continue est une pratique de développement de logiciels où les modifications de code sont automatiquement testées et intégrées dans le code principal plusieurs fois par jour. En matière de maintenance de site internet, cela permet d’assurer que les nouvelles fonctionnalités, corrections ou mises à jour sont déployées de manière fluide et sans interruptions majeures.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons que vous gérez un site e-commerce. Avec un système d’intégration continue, chaque fois que des modifications de code sont faites pour ajouter une nouvelle fonctionnalité ou corriger un bug, ces changements sont automatiquement testés. S’ils passent tous les tests, ils sont ensuite déployés sur le site en production, réduisant ainsi les risques d’erreurs et les temps d’arrêt.

Kernel

Le Kernel, ou noyau en français, est le cœur du système d’exploitation qui gère les ressources matérielles et les interactions entre le logiciel et le matériel. Dans le contexte de la maintenance de site internet, un Kernel stable et à jour est crucial pour garantir des performances optimales et une sécurité renforcée du serveur sur lequel le site est hébergé.

Exemple concret d’utilisation :
Si vous êtes en charge de la maintenance d’un site web hébergé sur un serveur Linux, il peut être nécessaire de mettre à jour le Kernel pour corriger des failles de sécurité ou améliorer les performances. Une fois la mise à jour effectuée, vous devrez probablement redémarrer le serveur, ce qui doit être planifié et communiqué pour minimiser les temps d’arrêt du site.

LAMP (Linux, Apache, MySQL, PHP)

LAMP est un acronyme pour désigner un ensemble technologique comprenant Linux comme système d’exploitation, Apache comme serveur web, MySQL comme système de gestion de bases de données, et PHP comme langage de programmation. En matière de maintenance de site internet, la stack LAMP est populaire pour sa fiabilité et sa flexibilité, mais elle nécessite des mises à jour régulières et une surveillance constante pour garantir une performance et une sécurité optimales.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons que vous soyez responsable de la maintenance d’un site e-commerce fonctionnant sur une stack LAMP. Une mise à jour de sécurité est publiée pour Apache. Vous devrez donc planifier et effectuer cette mise à jour, tester le site pour vous assurer que rien n’est cassé, et peut-être même informer les utilisateurs d’une éventuelle courte période d’indisponibilité du site pendant la mise à jour.

Latence

La latence désigne le temps qu’il faut pour qu’une requête ou un paquet de données voyage entre deux points dans un réseau, souvent mesuré en millisecondes. Dans le contexte de la maintenance de site internet, une faible latence est cruciale pour assurer une expérience utilisateur fluide. Des outils de monitoring peuvent être utilisés pour surveiller la latence et prendre des mesures correctives en cas de performances insatisfaisantes.

Exemple concret d’utilisation :
Imaginons que vous soyez en charge de la maintenance d’un site de streaming vidéo. Les utilisateurs se plaignent de chargements lents. Après avoir vérifié, vous constatez que la latence entre le serveur et les utilisateurs est élevée. Vous pourriez alors envisager de recourir à un CDN (Content Delivery Network) plus performant pour réduire cette latence et améliorer l’expérience utilisateur.

Load Balancing

Le load balancing, ou répartition de charge, est le processus de distribution du trafic réseau ou des requêtes d’applications sur plusieurs serveurs. En matière de maintenance de site internet, le load balancing est essentiel pour gérer efficacement les pics de trafic, garantir une haute disponibilité et augmenter la résilience du site contre les pannes éventuelles.

Exemple concret d’utilisation :
Supposez que vous ayez un site de commerce électronique qui connaît un trafic élevé lors des soldes. Pour éviter que le serveur ne devienne surchargé et n’affecte la performance du site, vous utilisez une solution de load balancing. Cela permet de répartir les requêtes des clients entre plusieurs serveurs, assurant ainsi que le site reste rapide et disponible, même pendant les périodes de forte affluence.

Load Tester

Le load tester est un outil ou une suite de logiciels utilisés pour simuler une charge de travail sur un site internet ou une application web. En matière de maintenance de site internet, le load tester aide à identifier les goulets d’étranglement, les limites de performance et les points de défaillance potentiels. Il permet ainsi aux développeurs d’apporter les améliorations nécessaires pour assurer une expérience utilisateur optimale.

Exemple concret d’utilisation :
Imaginons que vous prévoyiez un événement promotionnel pour votre site e-commerce et que vous attendiez un pic de trafic. Avant l’événement, vous utilisez un load tester pour simuler une forte affluence de visiteurs sur le site. Les résultats vous aident à ajuster la capacité du serveur, à optimiser les ressources et à apporter des corrections, assurant ainsi que votre site reste stable et performant pendant l’événement.

Logs

Les logs sont des fichiers ou des bases de données où sont enregistrées les différentes activités et événements d’un système, y compris d’un site internet. Dans le contexte de la maintenance de site internet, les logs sont essentiels pour le dépannage, le suivi des erreurs et l’analyse de performances. Ils fournissent des informations détaillées qui peuvent être utilisées pour comprendre les problèmes ou les failles de sécurité et pour prendre des mesures correctives.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons que votre site web subisse des temps d’arrêt inexpliqués. Vous pouvez consulter les logs du serveur pour identifier les erreurs ou les problèmes qui pourraient être la cause. Ces informations sont cruciales pour prendre des mesures correctives rapides et efficaces, contribuant à la fiabilité et à la sécurité du site.

Maintenance corrective

La maintenance corrective concerne les actions entreprises pour résoudre des problèmes spécifiques, des bugs ou des vulnérabilités sur un site internet après qu’ils sont apparus. Contrairement à la maintenance préventive, qui cherche à éviter des problèmes avant qu’ils ne surviennent, la maintenance corrective est réactive et intervient généralement en réponse à une urgence ou une défaillance.

Exemple concret d’utilisation :
Imaginez que votre site web subisse une attaque qui exploite une vulnérabilité dans votre système de gestion de contenu (CMS). La maintenance corrective consisterait à identifier la faille, à appliquer un correctif pour la colmater, puis à tester le site pour s’assurer que le problème a été résolu. Cette forme de maintenance est essentielle pour rétablir la fonctionnalité et la sécurité du site web.

Maintenance préventive

La maintenance préventive englobe toutes les actions planifiées et systématiques prises pour prévenir d’éventuels problèmes, bugs ou vulnérabilités sur un site internet avant qu’ils ne surviennent. L’objectif est de minimiser les risques de défaillances et d’améliorer la fiabilité et la performance du site.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons que vous exploitiez un site de commerce électronique. La maintenance préventive pourrait inclure des audits de sécurité réguliers, la mise à jour des plugins et du CMS, ainsi que l’optimisation des performances du site. Ces mesures peuvent aider à éviter des problèmes majeurs, comme les temps d’arrêt ou les failles de sécurité, et assurent une expérience utilisateur optimale.

MEAN Stack (MongoDB, Express.js, AngularJS, Node.js)

Le MEAN Stack est un ensemble de technologies logicielles utilisées pour développer des applications web modernes. Il comprend MongoDB comme base de données, Express.js comme framework côté serveur, AngularJS comme framework côté client, et Node.js pour l’environnement d’exécution serveur. Ces composants sont tous basés sur JavaScript, ce qui permet un développement plus fluide et cohérent.

Exemple concret d’utilisation :
Si vous êtes en charge de la maintenance d’un site web développé avec le MEAN Stack, vous pourriez avoir à gérer des mises à jour ou des corrections sur chacune de ces technologies. Par exemple, vous pourriez avoir à mettre à jour la version de Node.js pour améliorer la performance du serveur ou corriger une vulnérabilité de sécurité.

Metadata (Métadonnées)

Les métadonnées sont un ensemble d’informations qui décrivent et donnent du contexte à d’autres données. Dans le cadre de la maintenance de site internet, elles sont souvent utilisées pour améliorer le SEO, la recherche et la compréhension du contenu du site. Les métadonnées peuvent inclure des éléments tels que le titre, la description, les mots-clés et l’auteur d’une page web.

Exemple concret d’utilisation :
Si vous êtes responsable de la maintenance d’un site web, la gestion des métadonnées peut être une tâche régulière. Par exemple, vous pourriez mettre à jour les métadonnées des pages pour optimiser leur référencement ou pour refléter des changements dans le contenu du site.

Middleware

Le middleware est un logiciel intermédiaire qui facilite la communication et la gestion des données entre différentes applications ou composants d’un système. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le middleware peut être utilisé pour connecter des bases de données, des serveurs web, des API et d’autres ressources, souvent pour améliorer la performance ou la sécurité du site.

Exemple concret d’utilisation :
Si vous êtes en charge de la maintenance d’un site web, vous pourriez avoir besoin d’installer et de configurer des middleware pour, par exemple, gérer l’authentification des utilisateurs, assurer le chiffrement des données ou optimiser la mise en cache des contenus.

Migration

La migration désigne le processus de transfert de données, d’applications ou d’autres éléments d’un environnement à un autre. Dans le domaine de la maintenance de site internet, cela peut inclure le déplacement d’un site web d’un serveur d’hébergement à un autre, ou le passage d’une version à une autre d’un CMS ou d’une base de données.

Exemple concret d’utilisation :
Si vous êtes responsable de la maintenance d’un site web, vous pourriez être amené à effectuer une migration pour des raisons de performances, de coûts ou pour bénéficier de nouvelles fonctionnalités offertes par une plateforme plus récente. Ce processus nécessite une préparation minutieuse pour éviter les temps d’arrêt et la perte de données.

Minification

La minification est une technique d’optimisation qui consiste à supprimer tous les caractères inutiles d’un fichier code source, tels que les espaces blancs, les commentaires et les sauts de ligne. Dans le contexte de la maintenance de site internet, elle permet de réduire la taille des fichiers CSS, JavaScript et HTML, ce qui accélère le temps de chargement des pages web.

Exemple concret d’utilisation :
Si vous êtes en charge de la maintenance d’un site web, vous pourriez utiliser des outils de minification pour améliorer les performances du site. En minifiant les fichiers, vous réduisez le temps nécessaire pour télécharger et traiter ces ressources, offrant ainsi une meilleure expérience utilisateur.

Mise à jour

La mise à jour est une pratique cruciale dans la maintenance de site internet. Elle consiste à installer les dernières versions des composants logiciels du site, tels que le CMS, les plugins, les thèmes, et les scripts. L’objectif est d’améliorer la sécurité, les performances, ou d’ajouter de nouvelles fonctionnalités. Ignorer les mises à jour peut rendre le site vulnérable à des attaques et affecter son bon fonctionnement. Les mises à jour doivent être effectuées en suivant un plan de maintenance, et idéalement après avoir effectué un backup.

Exemple concret d’utilisation :
Vous gérez la maintenance d’un blog populaire. Un nouveau patch de sécurité pour le CMS WordPress vient d’être publié. Après avoir effectué un backup, vous installez la mise à jour. Cette action corrige plusieurs failles de sécurité, rendant ainsi votre site plus sécurisé et fiable pour vos visiteurs.

Monitoring

Le monitoring est la surveillance continue des performances, de la disponibilité et de la sécurité d’un site web. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le monitoring est une étape cruciale. Il permet de détecter en amont les éventuels problèmes qui nécessiteraient une intervention, optimisant ainsi le temps et les ressources consacrés à la maintenance.

Exemple concret d’utilisation :
Dans le cadre de la maintenance régulière de votre site e-commerce, vous utilisez des outils de monitoring pour surveiller la santé du serveur, le temps de chargement des pages, et les éventuelles tentatives de cyberattaques. Ces informations vous permettent de prendre des mesures proactives pour résoudre les problèmes avant qu’ils n’affectent vos utilisateurs.

Nettoyage de code

Le nettoyage de code consiste à réviser, réorganiser et améliorer le code source existant sans en changer la fonctionnalité. L’objectif est d’améliorer la lisibilité, la maintenabilité et l’efficacité du code. Dans le cadre de la maintenance de site internet, ce processus peut également impliquer la suppression de code obsolète ou inutilisé.

Exemple concret d’utilisation :
Lors de la maintenance d’un site web, le nettoyage de code peut être une étape cruciale pour éviter les bugs futurs et faciliter les mises à jour. Cela permet également de faciliter la collaboration entre développeurs en rendant le code plus compréhensible.

NoSQL

NoSQL (Not Only SQL) est une catégorie de systèmes de gestion de bases de données qui diffère des bases de données relationnelles traditionnelles en ce qu’elle ne nécessite pas de schéma fixe et peut gérer des données non structurées. Dans le contexte de la maintenance de site internet, l’utilisation de bases de données NoSQL peut offrir une flexibilité et une scalabilité accrues, particulièrement pour des sites web ayant à gérer un grand volume de données.

Exemple concret d’utilisation :
Lors de la refonte ou de la mise à échelle d’un site web, le choix d’une base de données NoSQL peut être une option à considérer pour optimiser les performances et la gestion des données.

Ordonnanceur

Un ordonnanceur est un logiciel ou un système qui permet de planifier et de contrôler l’exécution automatique de tâches ou de scripts à des moments spécifiques ou selon certaines conditions. Dans le cadre de la maintenance de site internet, un ordonnanceur peut être utilisé pour automatiser des opérations récurrentes comme les backups, les mises à jour ou les analyses de performances.

Exemple concret d’utilisation :
Un administrateur de site web pourrait configurer un ordonnanceur pour exécuter automatiquement des scripts de sauvegarde des bases de données tous les soirs à minuit.

Performance

La performance fait référence à la rapidité, l’efficacité et la fiabilité avec laquelle un site web ou une application web répond aux demandes des utilisateurs. Des indicateurs clés comme le temps de chargement des pages, le taux d’erreur et le temps de réponse du serveur sont souvent utilisés pour évaluer la performance. Dans le contexte de la maintenance de site internet, l’optimisation de la performance est une tâche continue qui peut inclure le débogage, la mise en cache et d’autres techniques d’amélioration.

Exemple concret d’utilisation :
Un mainteneur de site pourrait utiliser des outils d’analytique web pour surveiller la performance du site et prendre des mesures correctives en cas de dégradation notable.

Ping

Le « ping » est une méthode utilisée pour tester la disponibilité et la latence d’une connexion réseau entre deux points, souvent entre un client et un serveur. Dans le cadre de la maintenance de site internet, le ping peut être utilisé pour vérifier si un serveur web est opérationnel et pour évaluer la qualité de la connexion réseau.

Exemple concret d’utilisation :
Un administrateur de site pourrait utiliser une commande ping pour vérifier si le serveur web est accessible et réagit dans un délai acceptable, ce qui est crucial pour assurer une bonne expérience utilisateur.

Plugin

Un plugin est un module logiciel qui ajoute des fonctionnalités spécifiques à un système existant, souvent un CMS comme WordPress. Dans le cadre de la maintenance de site internet, la gestion des plugins est cruciale. Il est essentiel de les mettre à jour régulièrement et de vérifier leur compatibilité pour assurer le bon fonctionnement du site.

Exemple concret d’utilisation :
Votre site utilise un plugin de formulaire de contact qui n’a pas été mis à jour depuis un moment. Lors d’une routine de maintenance, vous remarquez que le plugin est obsolète et pourrait présenter des failles de sécurité. Vous procédez à la mise à jour du plugin pour éliminer les risques et assurer la fonctionnalité du formulaire.

Protocole HTTP/HTTPS

HTTP (HyperText Transfer Protocol) et HTTPS (HTTP Secure) sont des protocoles de communication utilisés pour transférer des données entre le navigateur web de l’utilisateur et le serveur web. HTTP est la version non sécurisée, tandis que HTTPS incorpore une couche de chiffrement SSL/TLS pour sécuriser les données transférées. Dans le contexte de la maintenance de site internet, il est crucial de s’assurer que le site utilise HTTPS pour garantir la sécurité et la confidentialité des données des utilisateurs.

Exemple concret d’utilisation :
Lors de la maintenance, un administrateur de site web pourrait être chargé de mettre à jour le certificat SSL pour garantir que la connexion HTTPS reste sécurisée et à jour.

Récupération après sinistre (Disaster Recovery)

La récupération après sinistre fait référence aux stratégies et aux actions mises en place pour restaurer les systèmes informatiques, les applications et les données après une interruption ou une défaillance catastrophique. Ce processus est essentiel pour garantir la continuité des opérations et minimiser les perturbations dans le cas d’un site internet. La récupération après sinistre est souvent un élément clé d’un plan de maintenance de site internet plus large.

Exemple concret d’utilisation :
Un administrateur de site web effectue régulièrement des backups complets du site et s’assure que ces copies sont stockées dans des emplacements géographiquement diversifiés pour faciliter la récupération rapide en cas de sinistre.

Réplication de base de données

La réplication de base de données est un processus qui consiste à copier et à maintenir des enregistrements de base de données dans plusieurs emplacements pour améliorer la disponibilité, la fiabilité et la performance d’un site internet. Elle est souvent utilisée dans les stratégies de maintenance de site internet pour garantir la continuité du service en cas de panne ou de défaillance d’un serveur principal.

Exemple concret d’utilisation :
Un site e-commerce utilise la réplication de base de données pour garantir que les transactions des clients peuvent continuer même en cas de panne du serveur principal. Les copies sont synchronisées en temps réel pour assurer la cohérence des données.

Repository

Un repository est un emplacement de stockage centralisé où sont conservés les fichiers et les historiques de versions d’un projet de développement de site internet. Utilisé dans la gestion du code source, il facilite la collaboration entre développeurs et sert de mécanisme de suivi des changements, contribuant ainsi à la maintenance et à la mise à jour du site.

Exemple concret d’utilisation :
Une équipe de développement utilise un repository Git pour stocker le code source d’un site web. Chaque développeur peut cloner le repository, effectuer des modifications et les fusionner dans la version principale, simplifiant ainsi le processus de maintenance du site.

Réseau privé virtuel (VPN)

Un Réseau privé virtuel (VPN) est une technologie qui permet de créer une connexion sécurisée sur un réseau non sécurisé, souvent Internet. Dans le contexte de la maintenance de site internet, un VPN peut être utilisé pour accéder de manière sécurisée à des ressources internes, telles que des bases de données ou des serveurs web, qui ne sont pas accessibles publiquement.

Exemple concret d’utilisation :
Un administrateur utilise un VPN pour se connecter en toute sécurité au réseau de l’entreprise et accéder au serveur web interne, afin d’effectuer des mises à jour ou des tâches de maintenance sur le site internet.

Retour sur investissement (ROI)

Le Retour sur investissement (ROI) est une mesure financière utilisée pour évaluer l’efficacité d’un investissement. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le ROI peut être calculé en comparant les bénéfices obtenus à la suite d’améliorations ou d’optimisations du site aux coûts engagés pour ces tâches de maintenance.

Exemple concret d’utilisation :
Après avoir investi dans l’optimisation de la performance du site web, une entreprise observe une augmentation du trafic et des conversions. Le ROI est alors calculé pour déterminer si les bénéfices générés justifient les dépenses en maintenance et en amélioration du site.

Robots.txt

Le fichier Robots.txt est un fichier texte placé à la racine d’un site web pour guider les robots d’indexation des moteurs de recherche sur les pages à indexer ou à exclure. Dans le cadre de la maintenance de site internet, il est essentiel de garder ce fichier à jour pour contrôler efficacement le comportement des robots et optimiser le référencement du site.

Exemple concret d’utilisation :
Un administrateur de site web peut utiliser le fichier Robots.txt pour empêcher les moteurs de recherche d’indexer des pages sensibles ou non pertinentes, afin de concentrer les efforts de SEO sur les pages les plus importantes.

Rollback

Le terme « Rollback » désigne l’action de revenir à une version antérieure d’un logiciel, d’une base de données ou d’un système en cas de problème avec la version actuelle. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le rollback est souvent utilisé comme mesure de sécurité pour restaurer le site à un état fonctionnel après une mise à jour ratée ou un bug majeur.

Exemple concret d’utilisation :
Après avoir installé une nouvelle mise à jour qui s’est avérée problématique, l’équipe de maintenance peut effectuer un rollback pour rétablir la version précédente du site, évitant ainsi des interruptions de service prolongées ou des problèmes de sécurité.

Script

Un « Script » est un ensemble de commandes informatiques écrites dans un langage de programmation, conçu pour automatiser des tâches spécifiques sur un système. Dans le contexte de la maintenance de site internet, les scripts sont souvent utilisés pour automatiser des opérations récurrentes telles que des sauvegardes, des mises à jour, ou encore la surveillance du site.

Exemple concret d’utilisation :
Un administrateur de site web pourrait utiliser un script pour automatiquement sauvegarder la base de données du site tous les soirs à une heure précise, réduisant ainsi le risque de perte de données.

SEO (Search Engine Optimization)

Le SEO, ou optimisation pour les moteurs de recherche, consiste à améliorer la visibilité d’un site web dans les résultats des moteurs de recherche. Dans le cadre de la maintenance de site internet, le SEO est un élément crucial qui nécessite des ajustements et des mises à jour régulières pour maintenir ou améliorer le classement d’un site.

Exemple concret d’utilisation :
Votre site a récemment subi une baisse de trafic. Après une analyse, vous découvrez que le site a été pénalisé par Google à cause de contenu en double. Dans le cadre de la maintenance, vous corrigez ces problèmes et mettez à jour les méta-descriptions et les balises de titre pour améliorer votre SEO.

Serveur de messagerie

Un « Serveur de messagerie » est un serveur qui gère et stocke les emails, en permettant leur envoi et leur réception via des protocoles spécifiques comme SMTP, IMAP ou POP3. Dans le cadre de la maintenance de site internet, il est crucial de surveiller la santé et la sécurité du serveur de messagerie pour assurer une communication fluide et sécurisée avec les utilisateurs et les clients.

Exemple concret d’utilisation :
Pour un site e-commerce, le serveur de messagerie peut être configuré pour envoyer des confirmations de commandes, des notifications d’expédition et des alertes de sécurité, rendant sa maintenance essentielle pour la bonne réputation et le fonctionnement du site.

Serveur proxy

Un « Serveur proxy » est un serveur intermédiaire qui agit comme un relais entre le client (généralement un navigateur web) et le serveur cible pour des requêtes HTTP ou d’autres protocoles. Il est souvent utilisé pour des raisons de sécurité, de performance ou d’anonymat. Dans le contexte de la maintenance de site internet, un serveur proxy peut servir à filtrer les requêtes entrantes, à mettre en cache du contenu pour améliorer les performances ou à restreindre l’accès à certaines parties du site.

Exemple concret d’utilisation :
Si un site internet subit des attaques DDoS, l’utilisation d’un serveur proxy peut aider à filtrer le trafic indésirable et à protéger les ressources du serveur web principal.

Serveur web

Le serveur web est une composante centrale dans la maintenance de site internet. Il s’agit d’un ordinateur ou d’un système qui stocke les fichiers du site web et les sert aux visiteurs via Internet. Le choix et la configuration du serveur peuvent affecter de nombreux aspects du site, tels que la vitesse de chargement, la sécurité et la disponibilité. Les administrateurs de site doivent régulièrement surveiller et mettre à jour le serveur pour assurer des performances optimales et une sécurité renforcée.

Exemple concret d’utilisation :
Vous êtes en charge de la maintenance d’un site web de e-commerce à fort trafic. Vous notez que la vitesse de chargement des pages a commencé à ralentir. Après une analyse, vous constatez que le serveur est surchargé. Vous décidez alors de le mettre à jour en ajoutant plus de ressources ou en optant pour un serveur plus performant, améliorant ainsi l’expérience utilisateur.

Sitemap

Un « Sitemap » est un fichier XML ou HTML qui liste toutes les pages d’un site web, facilitant ainsi le travail des moteurs de recherche pour indexer le contenu du site. Dans le contexte de la maintenance de site internet, avoir un sitemap à jour est crucial pour assurer une bonne visibilité sur les moteurs de recherche et pour repérer rapidement toute erreur ou omission dans la structure du site.

Exemple concret d’utilisation :
Lors d’une mise à jour ou d’une refonte du site, le sitemap peut être mis à jour pour refléter les changements, ce qui aide les moteurs de recherche à réindexer le site plus rapidement.

Snapshots

Un « Snapshot » est une capture instantanée de l’état actuel d’un système ou d’une base de données à un moment donné. Dans le cadre de la maintenance de site internet, les snapshots sont souvent utilisés comme une mesure de sauvegarde avant d’apporter des modifications majeures, permettant ainsi un retour rapide à l’état précédent en cas de problème.

Exemple concret d’utilisation :
Avant de déployer une mise à jour majeure du site ou de la base de données, un snapshot peut être créé. Si la mise à jour provoque des problèmes, le système peut être rapidement restauré à l’état du snapshot.

SSO (Single Sign-On)

Le SSO, ou « Single Sign-On », est une méthode d’authentification qui permet à un utilisateur d’accéder à plusieurs services ou applications en utilisant une seule paire d’identifiants. Dans le contexte de la maintenance de site internet, le SSO peut simplifier la gestion des accès et améliorer l’expérience utilisateur en réduisant le nombre de fois où une authentification est nécessaire.

Exemple concret d’utilisation :
Un site web e-commerce peut utiliser le SSO pour permettre aux clients de se connecter une seule fois tout en ayant accès à différents services tels que le panier d’achat, le support client et les forums de la communauté, sans avoir à se réauthentifier pour chaque service.

SSL (Secure Sockets Layer)

Le SSL, ou « Secure Sockets Layer », est un protocole de sécurité qui chiffre la communication entre un navigateur web et un serveur pour garantir la confidentialité et l’intégrité des données échangées. Dans le contexte de la maintenance de site internet, l’implémentation d’un certificat SSL est essentielle pour protéger les données sensibles des utilisateurs et renforcer la crédibilité du site.

Exemple concret d’utilisation :
Un site web de vente en ligne utilise un certificat SSL pour sécuriser les transactions financières et les informations personnelles des clients, assurant ainsi que les données sont cryptées et ne peuvent être interceptées par des tiers malveillants.

Staging

Le « Staging » est un environnement de test qui imite l’environnement de production d’un site web ou d’une application. Il permet aux développeurs et aux administrateurs de tester des modifications, des mises à jour ou de nouvelles fonctionnalités avant leur déploiement sur le site en production. Dans le cadre de la maintenance de site internet, l’environnement de staging est crucial pour s’assurer que les changements apportés ne causeront pas de problèmes une fois en ligne.

Exemple concret d’utilisation :
Avant de déployer une mise à jour majeure du site, une entreprise utilise un environnement de staging pour vérifier que les nouvelles fonctionnalités fonctionnent correctement et ne créent pas de conflits avec les éléments existants du site.

Template

Un « Template » est un modèle préconçu qui sert de point de départ pour la création de contenu numérique, comme des pages web, des documents ou des emails. En maintenance de site internet, les templates permettent de garantir une apparence et une structure cohérentes, en offrant une base de design et de mise en page que l’on peut personnaliser.

Exemple concret d’utilisation :
Pour accélérer le développement de son site web, une entreprise peut utiliser un template qui incorpore des éléments de base tels que l’en-tête, le pied de page, et le layout général, et y ajoute ensuite son propre contenu et ses propres fonctionnalités.

Test A/B

Un « Test A/B » est une méthode d’expérimentation utilisée pour comparer deux versions d’une page web, d’une application ou d’autres formes de contenu numérique, afin de déterminer laquelle est la plus efficace en termes de conversion ou d’engagement utilisateur. En maintenance de site internet, les tests A/B aident à optimiser la performance en fournissant des données factuelles sur ce qui fonctionne le mieux pour atteindre des objectifs spécifiques.

Exemple concret d’utilisation :
Une boutique en ligne souhaite augmenter le taux de clics sur son bouton « Acheter maintenant ». Elle crée donc deux versions différentes de la page produit : la version A avec un bouton rouge et la version B avec un bouton vert. Les visiteurs sont répartis aléatoirement entre les deux versions, et l’entreprise mesure le taux de clics pour déterminer quelle couleur est la plus efficace.

Test de charge

Le « Test de charge » est une forme de test de performance visant à évaluer la manière dont un système se comporte sous une charge de travail spécifique. Il est utilisé pour identifier les goulets d’étranglement, les limitations de performance et la capacité maximale d’un système informatique, généralement dans le but de garantir qu’il puisse supporter des volumes d’utilisateur et d’opération élevés sans faille.

Exemple concret d’utilisation :
Une entreprise de commerce électronique prévoit une vente flash pour le Black Friday. Pour s’assurer que le site web peut gérer un afflux massif de clients, l’équipe technique effectue des tests de charge en simulant des milliers d’utilisateurs accédant au site simultanément. Cela leur permet d’identifier et de résoudre les problèmes potentiels avant que la vente ne commence.

Temps de chargement

Le « Temps de chargement » désigne la durée nécessaire pour charger complètement une page web ou une application sur un appareil donné. Il est un indicateur clé de la performance d’un site web ou d’une application et a un impact direct sur l’expérience utilisateur. Un temps de chargement long peut entraîner une augmentation du taux de rebond et une diminution de la satisfaction utilisateur.

Exemple concret d’utilisation :
Un blogueur remarque que le taux de rebond sur son site est élevé. Après avoir effectué une analyse, il découvre que la cause principale est un temps de chargement lent dû à des images haute résolution non optimisées. En compressant les images et en améliorant d’autres aspects techniques, il parvient à réduire le temps de chargement, ce qui entraîne une amélioration du taux de rebond et de l’engagement des utilisateurs.

Thème

Un « Thème » désigne un ensemble préconçu de styles graphiques et fonctionnels qui peuvent être appliqués à un site web ou à une application pour en définir l’apparence et l’interface utilisateur. Le thème inclut des éléments tels que la mise en page, les couleurs, les typographies et parfois même des fonctionnalités supplémentaires comme des widgets ou des shortcodes.

Exemple concret d’utilisation :
Un propriétaire de boutique en ligne souhaite donner à son site un aspect festif pour la période des fêtes de fin d’année. Il choisit d’appliquer un thème saisonnier qui modifie les couleurs de fond, les styles de bouton et ajoute des éléments décoratifs comme des flocons de neige animés. Cela donne à son site un aspect festif sans nécessiter de modifications manuelles importantes.

Tickets de support

Les « Tickets de support » sont des demandes d’assistance ou de service soumises par des clients ou des utilisateurs via un système de gestion de tickets. Chaque ticket contient des informations sur le problème rencontré, l’urgence de la demande, et d’autres métadonnées utiles. Ces tickets sont ensuite triés, priorisés et attribués aux agents de support pour résolution.

Exemple concret d’utilisation :
Un utilisateur d’une plateforme de streaming rencontre des problèmes pour accéder à son compte. Il soumet un ticket de support via le portail client de la plateforme. Un agent de support reçoit le ticket, examine le problème, et guide l’utilisateur à travers les étapes de résolution. Une fois le problème résolu, le ticket est fermé dans le système.

Trafic

Le « Trafic » désigne le flux d’utilisateurs ou de données qui naviguent ou utilisent un site web, une application, ou tout autre service numérique. Les mesures de trafic peuvent inclure le nombre de visites, le temps passé sur le site, les pages vues et d’autres indicateurs pertinents. Le trafic est souvent analysé pour comprendre le comportement des utilisateurs et optimiser l’expérience utilisateur ou la performance du service.

Exemple concret d’utilisation :
Un site e-commerce utilise des outils analytiques pour suivre le trafic sur différentes pages du site. Cette analyse permet de comprendre quelles sont les pages les plus visitées et d’où proviennent les visiteurs, ce qui peut ensuite guider des décisions en matière de marketing ou de design.

UI (User Interface)

L’UI, ou « User Interface », est l’interface graphique, textuelle ou tactile par laquelle un utilisateur interagit avec un système informatique, une application ou un site web. Elle comprend des éléments tels que des boutons, des menus, des icônes et des formulaires, qui facilitent la navigation et l’utilisation du système.

Exemple concret d’utilisation :
Dans une application mobile de messagerie, l’UI comprend le champ de texte pour taper les messages, les boutons pour envoyer ou supprimer des messages, et les icônes pour accéder à d’autres fonctionnalités comme les appels vidéo ou les paramètres de l’application.

Uptime

L’Uptime est une mesure de la durée pendant laquelle un système informatique, un serveur ou un service est opérationnel et disponible pour les utilisateurs sans interruption. Il est souvent exprimé en pourcentage du temps total sur une période donnée, comme 99,9% d’uptime sur une année.

Exemple concret d’utilisation :
Un fournisseur d’hébergement web pourrait garantir un uptime de 99,9%, signifiant que votre site web ne sera pas inaccessible pour plus de 0,1% du temps au cours d’une année, ce qui équivaut à environ 8 heures et 46 minutes.

UX (User Experience)

L’expérience utilisateur (UX) désigne l’ensemble des émotions, perceptions et réponses qu’un utilisateur éprouve lors de l’interaction avec un produit, un système ou un service. Elle englobe des éléments tels que l’utilisabilité, l’accessibilité et la satisfaction générale, et vise à améliorer la qualité de l’interaction entre l’utilisateur et le produit.

Exemple concret d’utilisation :
Une application mobile avec une excellente UX a des boutons clairement identifiés, des temps de chargement rapides et une navigation intuitive, ce qui rend son utilisation agréable et efficace pour l’utilisateur.

Version de secours (Failback)

La version de secours, ou « failback », désigne le processus de restauration des fonctions d’un système ou d’une application après qu’un mécanisme de secours (failover) a été activé en réponse à une défaillance. Ce processus vise à rétablir et renvoyer les opérations au système ou à l’infrastructure principale après que les problèmes initiaux ont été résolus.

Exemple concret d’utilisation :
Après une panne de serveur, une entreprise peut basculer vers un serveur de secours pour maintenir ses services en ligne. Une fois la panne du serveur principal résolue, l’entreprise utilisera le processus de failback pour transférer les opérations du serveur de secours au serveur principal.

Version mobile

La version mobile désigne une adaptation d’un site web ou d’une application spécialement conçue pour être facilement consultée et utilisée sur des appareils mobiles, tels que les smartphones et les tablettes. Cette version est souvent plus simple, plus légère et optimisée pour des écrans plus petits, tout en offrant les fonctionnalités essentielles du site ou de l’application originale.

Exemple concret d’utilisation :
Un utilisateur visite un site web d’information sur son smartphone. Le site détecte qu’il s’agit d’un appareil mobile et redirige l’utilisateur vers la version mobile du site, qui est plus rapide à charger et plus facile à naviguer sur un petit écran.

Versioning

Le versioning, ou gestion de versions, est le processus de suivi et de contrôle des différentes versions d’un ensemble de fichiers, généralement du code source dans le développement logiciel. Ce système permet aux développeurs de collaborer plus efficacement, de revenir à des versions précédentes en cas d’erreurs, et de suivre les modifications au fil du temps.

Exemple concret d’utilisation :
Une équipe de développeurs utilise un outil de gestion de versions comme Git pour suivre les changements dans un projet de logiciel. Quand un développeur veut ajouter une nouvelle fonctionnalité, il crée une nouvelle « branche » pour isoler ses changements. Une fois que la fonctionnalité est testée et approuvée, elle peut être « fusionnée » avec la branche principale du projet.

Virtual Private Server (VPS)

Un Virtual Private Server (VPS) est une machine virtuelle qui fonctionne comme un serveur indépendant mais est hébergé sur un serveur physique partagé. Il offre plus de flexibilité et de ressources par rapport à un hébergement partagé classique, permettant aux utilisateurs d’avoir un contrôle plus complet sur leur environnement serveur.

Exemple concret d’utilisation :
Une petite entreprise souhaite héberger son site web et sa base de données. Plutôt que d’investir dans un serveur physique dédié, coûteux et complexe à maintenir, elle opte pour un VPS. Cela lui permet de bénéficier des ressources garanties, comme la RAM et la puissance CPU, tout en évitant les coûts et la complexité associés à un serveur dédié.

Webhook

Un Webhook est un moyen de permettre à une application d’envoyer des informations en temps réel à une autre application dès qu’un événement spécifique se produit. Il fonctionne généralement en envoyant une requête HTTP à une URL préconfigurée, permettant ainsi une communication bidirectionnelle entre des systèmes distincts.

Exemple concret d’utilisation :
Supposons qu’une entreprise utilise un logiciel de gestion de projet en ligne et souhaite être informée instantanément lorsqu’un nouveau ticket est créé. Elle peut configurer un webhook qui envoie une notification à son application de messagerie d’équipe chaque fois qu’un nouveau ticket est ajouté, améliorant ainsi la réactivité de l’équipe.

Table des matières

Partager cet article

Agence web HARSENE - Logo blanc

Création site internet

Maintenance WordPress

Référencement naturel

Publicité Google

Blog

Contactez-nous